Google+

Quelques rééditions essentielles en Jazz

juin 18, 2013 par mediamons

les années jungleD’abord un passionnant livre illustré de Michel Le Bris et Patrice Blanc-Francard « les années jungle » (U 2626)  édité chez Naïve. Ordonné en 24 chapitres représentatifs de la réalité sociale, politique et culturelle de l’Amérique des années 20 et documenté par une iconographie très riche, l’ouvrage est surtout accompagné d’une bande son de pas moins de 90 pièces musicales mises en perspectives avec les sujets traités. Il est vrai que avant de devenir un livre « les années jungle » ont été une série d’émissions de radio diffusés sur « France-Culture durant l’année 2009. Un travail passionnant qu’il est préférable d’emprunter avec un abonnement « curioso » car il faut du temps pour le lire en écoutant les 4h30 de musiques mais attention le CD ne fonctionne que sur un lecteur MP3.

SPIRITUAL JAZZ, VOL.4  AMERICANS IN EUROPE

Great black-music et spiritual Jazz : Deux compilations et trois rééditions  pour redécouvrir une mouvance très présente dans les musiques noires des années 60 et 70 construite autour d’une certaine dévotion spirituelle dans la musique (John et Alice Coltrane, Albert Ayler, Sun Ra, Don Cherry …). La première est assemblée par Gérard Short (Spiritual jazz Vol 4 : U 0145), la seconde par le DJ Kev Beadle (Private collection, indépendant jazz sounds from seventies and eighties : U 0012).

kev beadleEnfin trois rééditions importantes, celle de « the tribe » (UL7497) enregistrement très rare réalisé en 1979 par le trompettiste Marvin Peterson alias Hannibal Lokumbe,  le bien nommé « spirit known and unknown » (UT3367) de l’étonnant vocaliste Léon Thomas et enfin un coffret réunissant trois albums originaux des Pyramids (UP9340), le combo mythique du saxophoniste Idris Ackamoor qui rappelle les rythmiques et la mise en scène du Art ensemble of Chicago.

 THE TRIBE      SPIRITS KNOW AND UNKNOWN (+ BONUS)THE PYRAMIDS 1973-1976

Un jalon historique du « world jazz » : En 1969 et 1970, le saxophoniste Barney Wilen parcours le nord de l’Afrique armé de son saxo et d’un enregistreur Nagra. Directement dans la continuation de la mouvance précédente et anticipant la « world music » des années 80  il réalise  l’une des premières synthèses de jazz et de musiques africaines.  L’album original, « Moshi too » (UW5679), fut édité en 1972 sur le label de Pierre Barouh, Saravah.

barn

P.M.

Publicités

E-mail subscription

Archives

Galerie Vidéos

Galerie Photos







Plus de photos
%d blogueurs aiment cette page :