Google+

Conférence de Sébastien Biset : « Le bricolage et le hacking : usages détournements dans l’expérience musicale »

septembre 18, 2013 par mediamons

sebastien-biset_conference_citysonic-20131-618x273Le 18 Septembre à 12h, on accueillera à la Médiathèque du Manège.Mons Sébastien Biset, qui présentera la deuxième conférence de ce festival. Elle aura pour thème « Le bricolage et le hacking : usages détournements dans l’expérience musicale » (partage d’écoute).

Quels types de savoir-faire révèle la pratique singulière du bricolage ? Comment s’appliquent-ils à l’invention musicale et quel plaisir en tire l’amateur, aux traits, parfois, de génie ? Cette réflexion abordera le vaste champ des lutheries expérimentales, sauvages, insolites et insolentes, de Tore Honoré Boé à Nicolas Collins. Bricolage, détournement, hacking : autant de modes opératoires.

Sébastien Biset est docteur en histoire de l’art, musicien, zythologue et responsable du projet Archipel pour la Médiathèque de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Globalement, ses recherches portent sur la dimension pragmatique de la création contemporaine, les esthétiques de la situation et le « paradigmerelationnel » auquel il a consacré une thèse de doctorat, et, dans le registre musical – entre pratique et médiation –, les pratiques expérimentales. Membre co-fondateur de l’association (SIC), plateforme éditoriale et curatoriale établie à Bruxelles (édition de livres d’artistes, d’histoire et de théorie de l’art et programme d’expositions), il collabore également à diverses publications et revues d’art. Il est l’un des protagonistes de la plate-forme MNÓAD (concerts, performances, micro-label, bars, cycles, etc.), structure basée et active à Le Roeulx et participant complémentairement du Vecteur (Charleroi). Il coordonne actuellement Archipel,  projet conçu et réalisé par la Médiathèque de Belgique, à la fois collection permanente et musée virtuel proposant une exploration intuitive de musiques et d’images aventureuses, défricheuses, singulières, mais aussi structure évènementielle visant à l’encadrement, l’étude ou la valorisation des musiques expérimentales ou présentant cette musique en acte.

Sebastien-Biset_transcultures-2013-618x273

Auteur d’un projet de « songwriting expérimental », il a fait paraître une série d’enregistrements et a multiplié les performances. Naviguant originellement entre instrumentation minimaliste, chansons indie, noise et improvisations,  les formats d’expressions varient et les sources sonores abondent. Parfois, elles sont absentes – au profit de la seule situation. Il est par ailleurs l’initiateur du groupe d’improvisation folklorico-mélancolico-popcore Soumonces! : de la « noise pop improv’ exotique & nomade », entre avortement hardpop hennuyère foutraque, envolées noise, field revealing, dérives incantatoires et autres dérapages. Munis d’un attirail fort singulier, ils investissent contextes et situations pour des performances musicales hyper-extatiques. Il est également investi d’un rôle de consultant-médiateur-performeur au sein de l’Entreprise d’Optimisation du Réel (EOR), initité par l’artiste Sébastien Rien. Il se consacre aussi à la production d’objets (cd’s, livres, dvd’s, cartes, luxpacks, etc.) – traces, documents, archives d’un processus global.

Enfin, il est à l’origine de différents bars « situationnels » de fortune et de circonstances (bar nomade, bar à bières, openbar), et brasse désormais sa propre bière, déclinée en cuvées, servies lors des usages contextuels de son « bar nomade » qu’il emporte ici et là, au gré des intentions.

Une proposition de la médiathèque/le manège.mons avec le soutien de City Sonic

Entrée libre (Auditorium)

Site web CitySonic

Site Web de Sébastien Biset

Événement sur facebook

Publicités

E-mail subscription

Archives

Galerie Vidéos

Galerie Photos

%d blogueurs aiment cette page :