Google+

John Butcher & Gino Robair : Le duo en improvisation musicale

octobre 24, 2014 par philippemeunier

ginobutcherAprès les concerts solos de Ken Vandermark en mai 2013 et d’Eugène Chadbourne en avril 2014, nous avons cette fois la chance de proposer un duo d’improvisateurs de haut niveau : John Butcher et Gino Robair.

Au moment où débute à la fabrique de théâtre ces 23,24 et 25 octobre, le passionnant programme des ateliers inattendus qui émane du festival « des rencontres inattendues musique et philosophie de Tournai » en 2015. Il est important de faire le lien entre la programmation de ce type de concert et la tenue de ces ateliers dont le thème sera précisément la rencontre de l’improvisation et de l’annotation en musique et en philosophie.

« Penser et pratiquer l’improvisation offre l’opportunité de s’interroger sur les rapports entre les automatismes que l’on acquiert dans le domaine de l’existence- les automatismes comportementaux aussi bien que mentaux-et la possibilité de dépasser ces automatismes… ».Cette constatation guidera le travail des ateliers animés par les musiciens Bernard Lubat et Fabrice Vieira pour la partie pratique ainsi que le philosophe Bernard Stiegler pour la partie analytique et critique qui bénéficiera également de l’intervention de personnalités aussi intéressantes que Bernard Sève ou Yves Citton pour ne citer qu’eux et qui aura entre autres comme prolongement un rendu public sous forme de conférences en août 2015 dont le titre : Penser, c’est improviser, improviser, c’est penser : la désautomatisation montre qu’elle remet une pratique musicale souvent mal comprise au cœur des enjeux actuels de la culture.

La relation entre automatisation et singularité s’inscrit dans un projet plus global qui consiste à penser les transformations culturelles et sociétales en lien avec le développement des technologies numériques tel qu’il est proposé par le projet Mons 2015, « où la culture rencontre la technologie ».

Dans le domaine de l’improvisation, John Butcher est actuellement l’un des musiciens le plus passionnant à écouter. Ce britannique, né en 1954 et installé à Londres depuis la fin des années 70 est également docteur en physique. Saxophoniste ténor et soprano, il a multiplié les expériences avec différentes formations allant du duo à la grande formation enregistrant notamment avec les pianistes Chris Burn, Georg Graewe, Eddie Prevost, Matthew Shipp ; le violoniste Phil Durrant ; le trompettiste Alex Dorner ; le vocaliste Phil Minton et un grand nombre de percussionnistes tel que Gerry Hemingway, Michael Zerang, Mark Sanders, Dylan Van der schyff, Paal Nilssen-love et bien sûr Gino Robair. Il se confronte aussi régulièrement à l’exercice du solo ainsi qu’à la musique électronique mais comme le souligne Guillaume Belhomme dans son recueil : «  Way ahead, jazz en 100 autres figures », le saxophoniste sait accorder une importance particulière à son environnement comme en témoigne «  cavern with nightlife enregistré dans les grottes d’Ustunomya au Japon ou « resonant spaces » réalisé en Ecosse dans différents lieux choisis pour leur acoustique étonnante.

John Butcher – « Cavern with nightlife » UB9548

John Butcher – « Resonant Spaces » UB9541

Pour découvrir John Butcher, le portrait réalisé par Philippe Delvosalle en 2008 pour « la sélec » est incontournable d’autant qu’il s’accompagne de playlist réalisées par John Butcher de sa propre discographie et d’enregistrements qui l’ont marqués.

Gino Robair est un compositeur, batteur, percussionniste américain qui a joué et enregistré avec Anthony Braxton , Tom Waits, John Zorn, Nina Hagen, Terry Rilley, Derek bailley, peter Kowald, Otomo Yoshihide et le Rova saxophone quartet . Il a fondé le label « rastacan ». Outre des percussions préparées, il joue également sur un synthétiseur analogique qu’il devrait utiliser lors du concert que nous proposons en duo avec John Butcher, le 22 novembre à l’auditorium 7M3.

Une sélection discographique des deux musiciens sera présentée à l’écoute ou au prêt dans l’espace médiathèque.

John Butcher, Phil Durrant, Paul Lovens, Radu Malfatti, John Russell – « News from the shed » UB9580

John Butcher – « 13 Friendly Numbers » UB9581

John Butcher/Phil Durrant/John Russell – « Concert Moves » UB9585

Spontaneous music ensemble – « A new distance » US7409

Chris Burn’s Ensemble « Navigation » UB9183

John Butcher/Phil Durrant – « Secret Measure » UB9583

John Butcher/Werner Dafeldecker/Michael Moser/Burkhard Stangl – « Polwechesel 2 » UP7201

John Butcher/Derek Bailey/Rhodri Davies – « Vortices and angels » UB9589

John Butcher/Xavier Charles/Axel Dörner – « The contest of pleasures » UB9551

Andy Moor/Lehn/Butcher – « Thermal » UM7805

John Butcher – « Invisible ear » UB9560

John Butcher – « The geometry of sentiment » UB9561

A lire :

Way Ahead, jazz en 100 autres figures : guillaume Belhomme / Le mot et le reste 2010.

Guillaume Belhomme – « way ahead »

L’improvisation, sa nature et sa pratique dans la musique : Derek Bailey/ outre mesure 1999.

Derek Bailey – « L’improvisation »

 

  • Auditorium 7M3 de la médiathèque du manège.mons
  • Rue de la Seuwe, 24 – 7000 Mons
  • le 22/11 à 20h00
  • Entrée : 8,00 €
Publicités

E-mail subscription

Archives

Galerie Vidéos

Galerie Photos







Plus de photos
%d blogueurs aiment cette page :