Google+

Stages d’été: Un bilan positif

septembre 15, 2015 par monsmedia

Les stages d’été ont été réalisés par les animateurs de l’asbl « le chabot » une association d’éducation permanente basée au Roeulx qui propose des ateliers et des activités d’expressions artistiques en utilisant les techniques audio visuelles tels que la vidéo, la photo ou le cinéma d’animation. Les participants étaient accueillis dans les locaux de la médiathèque ainsi qu’à la bibliothèque où ils pouvaient consulter des ouvrages de référence.

Stage Photo 2015Le stage de photographie a été suivi par cinq stagiaires qui ont travaillés sur le thème de « l’insolite dans la ville ». Ils ont pu découvrir les bases de la prise de vue avec un professionnel mais aussi apprendre à aiguiser leur regard artistique. Les résultats, dont la sélection actuellement exposée dans le centre de prêt de la médiathèque rend compte, sont révélateurs de certains détails du paysage urbain de Mons en 2015 (la phrase, les petites réparations pratiquées avec des éléments récupérés de l’installation démontée d’Arne Quinze, les installations urbaines, les fresques, l’architecture…). On est frappé par la qualité des prises de vues et le sens du détail qui atteint un niveau étonnant de maturité artistique si l’on tient compte qu’il s’agit des résultats d’un stage d’initiation d’une semaine. Voici une sélection des photographies prises par les stagiaires.

Le stage de cinéma d’animation a rencontré un grand succès, puisque quinze stagiaires y ont participés et que nous avons malheureusement dû refuser un grand nombre d’inscriptions supplémentaires. Le défi de faire participer chacun à la création d’un court-métrage en passant par les différentes étapes de sa réalisation été relevé. L’auditorium de la médiathèque s’est transformé en véritable studio d’animation et en fourmilière où tous les stagiaires pouvaient expérimenter ces différentes étapes techniques et créatives : choix des personnages, écriture d’un story-board, élaboration des décors, utilisation des caméras, réalisation d’une bande-son… et surtout vivre et partager des moments de collaborations et de créations individuelles et collectives.

Les rushes présentés à la fin du stage sont eux aussi étonnants si l’on tient compte également de la durée limitée et de la multiplication des éléments techniques à appréhender. Il fallait évidemment pouvoir réaliser un montage des différentes scènes pour arriver au résultat final que voici:

Un petit reportage photographique à été effectué lors de ce stage, que voici.

Publicités

E-mail subscription

Archives

Galerie Vidéos

Galerie Photos

%d blogueurs aiment cette page :